Procédure devant le conseil de Prud’hommes

Frais du procès

La saisine du conseil de prud’hommes est gratuite.

Les frais directement liés à la procédure sont appelés dépens. Ces frais comprennent notamment la rémunération des huissiers de justice, de l’avocat hors honoraires ou l’indemnité versée par l’État à l’avocat de la partie bénéficiaire de l’aide juridictionnelle.

Le juge doit obligatoirement dire qui doit payer les dépens. C’est généralement la partie perdante qui doit assurer ces frais. On parle alors de condamnation aux dépens.

En plus des dépens, le juge peut condamner une partie à payer à l’autre une somme appelée frais irrépétibles. Ils comprennent notamment les honoraires d’avocats, les frais de déplacement et d’hébergement pour les besoins du procès.

Si le juge condamne la partie perdante à payer les frais irrépétibles de la partie gagnante bénéficiaire de l’aide juridictionnelle, le tribunal peut condamner la partie perdante à verser un supplément d’honoraires à l’avocat adverse.

Dans tous les cas, le juge tient compte de l’équité ou de la situation économique de la partie condamnée.

Honoraires d’avocat

Le montant des honoraires est libre. Sauf en cas d’urgence, de force majeure ou lorsque le justiciable bénéficie de l’aide juridictionnelle totale, une convention doit être passée entre le client et son avocat pour fixer sa rémunération.

Plusieurs critères sont utilisés pour fixer la rémunération de l’avocat :

  • Situation financière du client
  • Difficulté de l’affaire
  • Frais exposés
  • Notoriété de l’avocat
  • Temps et la disponibilité consacrés à l’affaire

Un avocat peut ainsi être rémunéré de 2 manières :

  • Règlement au temps passé sur la base d’un taux horaire lié notamment à la complexité de l’affaire
  • Règlement forfaitaire pour les procédures simples (le montant du forfait est payé comme une rémunération globale et définitive)

Un honoraire complémentaire peut aussi être fixé en fonction du résultat obtenu ou du service rendu.

Les frais de fonctionnement s’y ajoutent (ouverture de dossier, téléphone, photocopies, déplacements, etc.).

Prise en charge des frais

Les frais d’avocats et l’ensemble des frais relatifs à un procès peuvent être pris en charge par l’aide juridictionnelle. Cette prise en charge peut être partielle ou totale.

Maitre Gaelle MARCHAL exerçant depuis presque 20 ans est titulaire d’un DEA de droit social ( Droit du travail) et peut donc efficacement mener une procédure soit pour un employeur ou soit pour un salarié devant les conseils de Prud’hommes de Saint Dié des Vosges, Epinal, Nancy, Colmar ou Strasbourg

Source service-public.fr

  •  
  •  
  •  
  •  
%d blogueurs aiment cette page :